Bagan : la cité aux mille lumières

Nous sommes juchés sur le toit terrasse d’un temple de l’empire Khmer, lorsque nous devinons, après une longue attente dans la nuit, l’intriguant royaume de Bagan à l’horizon.

L’obscurité se lève doucement, et les façades de briques rouge s’illuminent une à une. Bientôt, plusieurs dizaines de montgolfières, majestueuses et silencieuses, viendront compléter ce somptueux décor aride.

Nous avons profité de notre arrivée en pleine nuit pour observer les premières lueurs du matin et jouissons d’être seuls face à cette immensité.

Ce spectacle se répète matin et soir, lorsque la chaleur laisse place à la douceur et que l’intensité du soleil diminue donnant au paysage des allures de carte postale.

La journée, nous nous perdons sur les sentiers de terre, et grâce à notre scooter électrique, nous admirons les différents points de vue. C’est la chasse aux meilleurs spots (les temples aux toit plats et isolés) qui pourront nous accueillir à la tombé de la nuit.

Nos réveils n’ont jamais été si matinaux en vacances, mais la magie des lieux justifie amplement l’effort qu’il nous faut pour nous extraire du lit.

2 commentaires sur “Bagan : la cité aux mille lumières

  1. bonjour les enfants, que de belles photos !! et les commentaires sont bien rédigés aussi…
    Nous vous suivons de temps en temps, je viens de montrer les photos à loïc et mathilde.
    Si vous me trouvez une plante qui s’appelle LA MACA, je vous en serai reconnaissante, on peut la trouver en poudre…
    je vous embrasse très fort, Oma

  2. Bonjour les Explorateurs,
    On passe (et repasse) en boucle les superbes photos qui illuminent notre grisaille bretonne …
    Roby remarque la sécheresse des sols pendant que j’admire les couleurs du ciel !
    On vous embrasse
    Roby et Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *